Profil ajouté

AccueilProjets Vélo NAM
Projet de jeune(s)
En recherche d'équipiers
 

Vélo NAM

Avatar

juan.marquez

Porteur principal

Contacter

En quoi consiste le projet

Le vélo apparaît comme une solution alternative de transport à zéro émission. Le cadre de vélo en biocomposites répond à l’urgence environnementale actuelle qui vise la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le projet « NAM » (natural materials) a donc émergé dans le but de répondre à une triple problématique :
1. Environnementale : réduire l’empreinte carbone émise et le coût énergétique pendant la production ou encore lors de la recyclabilité du cadre.
2. Sociale : encourager l’utilisation d’un moyen de transport à zéro-émission fabriqué en France.
3. Economique : répondre à la demande importante de vélo en France dont l’offre est actuellement insuffisante.
 
Pour cela, le projet se déroule actuellement en deux grands volets :
1. Développement technologique du cadre. Cela inclut : (i) la conception de la géométrie du cadre, (ii) les analyses mécaniques par simulation numérique pour garantir une tenue mécanique optimale et un poids léger et (iii) la fabrication adaptée aux matériaux composites biosourcés.
2. Développement du projet entrepreneurial. Cela inclut : (i) les études du marché pour positionner le cadre de vélo dans le marché actuel, (ii) le modèle d’entreprise favorisant le circuit court et (iii) la stratégie de communication et le marketing digital du cadre.

D’où est venue l’idée de ce projet

Le projet a démarré en mai 2021 suite à la participation de Juan Pablo Marquez Costa à un salon sur les matériaux composites (JEC World) et leurs applications industrielles. Cet événement lui a permis d’échanger avec les participants sur l’intérêt des composites innovants. Ces composites, dits biocomposites, sont plus respectueux de l’environnement.
 
Juan Pablo Marquez Costa est aussi passionné par le vélo et, puisqu’il s’agit d’un moyen de transport à zéro émissions, il a réfléchi à la possibilité d’intégrer des matériaux biosourcés dans le processus de conception des structures, particulièrement pour les cadres de vélo.
 
Ainsi, suite aux contacts établis lors du salon et au soutien de l’ENSTA Bretagne quant au projet, Juan Pablo (en collaboration avec son collègue Van Dong) a décidé de développer l’idée avec une perspective de création d’entreprise.

Quel est le public visé par ce projet

NAM est un cadre de vélo réalisé en matériaux biosourcés dont la cible est nationale. Nous souhaitons privilégier un circuit court et favoriser l’environnement dans la commercialisation du produit.
 
Les clients directs sont les assembleurs / commerçants / vendeurs / distributeurs / marques de vélos intéressés par notre solution du cadre en biocomposites en raison de : (i) l'envie d'une consommation éco-responsable des utilisateurs finaux et (ii) un cadre réunissant un bon compromis parmi des critères incontournables d’achat comme le prix, la performance mécanique et l’impact environnemental.
 
Dans un premier temps et suite à une première étude de marché, nous visons le marché de vélo Gravel pour trois raisons : (i) il représente le pourcentage le plus important des ventes, (ii) il s’agit d’un type de vélo d’utilisation multi-chemin et (iii) il s’agit d’un marché en croissance en raison de sa popularité.
 
Dans un deuxième temps, d’autres marchés tels que celui des vélos à assistance électrique, de route ou VTT restent à évaluer en fonction de leurs évolutions. Indirectement, les clients finaux sont ceux qui cherchent d’une part à remplacer les moyens de transport polluants par des moyens de transport à zéro émission (par exemple le vélo) pour des déplacements dans leur quotidien et d’autre part à adapter une attitude plus éco-responsable.