Profil ajouté

AccueilProjets EXPAND 360
Projet d'engagement

EXPAND 360

 

CLIP

Porteur principal

Contacter

En quoi consiste le projet

EXPAND 360 est, et sera, le projet d’un concert immersif sonore à 360°, accompagné d’une imposante scénographie lumière et vidéo, et retransmis en direct en spatialisation. Ce projet a pour vocation avant tout de faire découvrir à la population brestoise le son spatialisé, ainsi que les arts numériques, et ce à moindre coût pour le spectateur.

Informations techniques complémentaires :

Les moyens techniques déployés seront nombreux. Comme dit plus haut, ce concert ne sera pas seulement immersif grâce au son, mais aussi grâce à une scénographie complexe de lumière et de projection vidéo en temps réel. Le tout retransmis en direct sur Facebook et YouTube, grâce à toute une équipe vidéo. Le tout sera bien évidemment rediffusé sur différents réseaux sociaux, ainsi que sur une plateforme internet interactive.
 
  • A) Son

La diffusion du son se fera grâce à un système professionnel L-Acoustics, célèbre marque française d’enceintes, spécialisée dans la diffusion et la spatialisation sonore. Ce système est essentiel pour ce genre d’installation, afin d’immerger complètement le public dans l’environnement sonore. Dans le cas d’EXPAND 360, il y a aura six points d’enceintes, composée chacune d'un système SYVA + SYVA LOW + KS21.
Les différentes trames sonores se déplaceront dans l’espace, tourneront, se rapprocheront ou s’éloigneront autour du public, plongeant l’ensemble des personnes présentes dans l’univers musical de Marino et Dites Safran. Grâce à ce système, il sera possible de passer d’un environnement étroit comme une petite chambre, à un espace gigantesque comme une cathédrale, tout cela dans la modeste salle du CLOUS. Pour alimenter ces enceintes, il sera donc nécessaire de louer des amplificateurs de cette même marque, ainsi qu’une console de mixage qui permettra de récupérer les flux audios et de les envoyer. Grâce à CLIP, une partie de ce matériel pourra être directement prêtée (deux amplificateurs LA4X ainsi que quatre enceintes X12 pour le retour des artistes).
Pour calibrer l’ensemble de ce système son, afin que celui-ci ait un rendement le plus élevé possible, on utilisera le logiciel Analyzer Live de chez FLUX:: Immersive.
L’entreprise Intelligence Audio, spécialisée dans la mise en place d’installations sonores, soutiendra l’événement en conseil logistique et technique.
Il y aura aussi toute une partie du matériel son qui sera focalisée sur la captation de l’événement. En effet, la restitution se veut en binaural, c’est-à-dire en son spatialisé lorsque l’on écoute avec un casque ou des écouteurs. Pour cela, nous allons pouvoir utiliser plusieurs microphones, la totalité pouvant être prêtée par la formation de l’ISB (Image & Son Brest) dans laquelle je suis actuellement. Un microphone dit « ambisonic » sera placé au milieu avec les musiciens pour restituer ce qu’ils entendront. Des couples microphoniques seront placés dans les oreilles de techniciens, présents directement dans le public (avec des GoPro placées sur eux, je donne plus de détails là-dessus dans la partie vidéo). Cela permettra, lors de la restitution après l’événement, de pouvoir changer de point de vue, de regarder et écouter ce qu’une personne vivra dans le public ou sur scène. Les techniciens binauraux seront trois, et auront différentes tailles, afin de pouvoir faire varier le rendu. On pourra donc techniquement vivre le concert du point de vue d’une personne d’1m90, ou d’une personne
d’1m55. Les flux audios des artistes seront aussi enregistrés pour être mixés afin de pouvoir restituer leur travail sur des systèmes stéréos classiques, sans spatialisation à 360°, pour que tout le monde puisse en profiter avec n’importe quel système audio. Cela permettra de pouvoir faire ressentir aux gens la différence entre du son stéréo classique et du son spatialisé à 360°, l’avenir de la musique.
La captation sonore seule sera rendue sur SoundCloud, et sinon sera disponible avec les vidéos (j’en parle plus bas). Cette captation serait aussi retransmise sur Radio U.
 
  • B) Scénographie lumière et vidéo :

La scénographie du projet EXPAND 360 aura pour objectif de catalyser l’effet immersif généré par la spatialisation sonore, en plongeant le spectateur dans une réelle bulle visuelle. Elle sera divisée en deux parties distinctes, qui fonctionneront en parfaite cohésion :
- Le mapping vidéo : il s’agit tout simplement de la technologie permettant de projeter des trames vidéo sur une surface spécifique. Dans le cas présent, il s’agira d’un écran cylindrique en tulle, placé tout autour de la scène centrale. Quatre puissants vidéoprojecteurs loués seront positionnés en hauteur de part et d’autre de la salle, afin de pouvoir projeter des séquences vidéos, créées et animées par Alex Le Morvan, spécialisé dans le mapping et le VJing (Video Jockey), ainsi que dans la production graphique.
Il représentera l’association Le Packet.
Voici son compte Instagram répertoriant son travail :
@kskapoue
https://www.instagram.com/kskapoue/

- Le light design : il s’agit de la conception d’une installation lumière avec différents types de projecteurs. Cette partie sera gérée et manipulée par Quentin Mariotti, étudiant en lumière pour le spectacle vivant, à l’université de Lyon.
Il y aura un totem central, où plusieurs types de projecteurs seront placés :
- Des barres de LED, qui pourront éclairer les artistes de dos et ainsi former leurs silhouettes sur le tulle ;
- Des projecteurs disposés en “étoile” seront placés en haut du totem et balayeront l’ensemble du public.
Il y aura plusieurs totems qui seront disposés autour du public, pour le balayer de “l’extérieur”.
Dans un dernier temps, il y aura toute une installation lumière dans le hall du CLOUS, afin d’immerger le spectateur dans une ambiance avant même de rentrer dans la salle.
Dans tous ces projecteurs seront compris l’ensemble des projecteurs disponibles chez CLIP (notamment les nouveaux Auro Spot Z300 de l’association obtenus grâce aux subventions CVEC et FSDIE il y a maintenant une petite année !) qui seront disposés sur les totems extérieurs, les bars LEDs sur le totem central, et le reste dans le hall. Tous les autres seront loués auprès d’Audiolite.
L’esprit général de la scénographie sera tourné vers la couleur bleue, du milieu aquatique et sous-marin. Cette contrainte nous est posée avant tout par la couleur des murs de la salle du CLOUS, mais cela nous permettra de garder une cohérence générale tout au long du spectacle, et ainsi maximiser cet effet escompté de bulle sonore et visuelle !
 
  • C) Vidéo :

Tout le spectacle sera filmé par une équipe vidéo composée de membres de l’association 5½, ainsi que par des membres de CLIP. Il y aura 4 caméras disposées tout autour du public (dont une sur rail), une caméra 360 placée sur le totem central, une caméra à l’épaule placée dans la régie centrale afin de filmer au plus proche les artistes, une caméra située dans la régie technique pour voir les dessous du décor, et enfin des GoPro placées sur les techniciens binauraux, eux-même situés en plein milieu du public. La diffusion se fera en deux temps :
- Tout d’abord en direct avec les caméras autour du public, celle en régie technique et celle en régie centrale. Cette diffusion se fera sur Facebook et YouTube, afin que le plus possible de personnes puissent assister au spectacle à distance. Cette diffusion vidéo en direct nécessite du matériel spécifique de captation en multi-caméra.
- Un montage sera ensuite réalisé avec les différentes sources vidéo, celles qui auront pu être montées en direct, et celles isolées qui n’auront pas pu être diffusées en direct faute de moyens (pour récupérer un flux vidéo correct en sans-fil ça coûte beaucoup trop cher par rapport au budget déjà conséquent de l’évènement). Ce montage sera la vidéo dite “principale” du projet, avec un contenu non-interactif.
Cinq autres vidéos seront aussi publiées, quant à elles sans aucun montage, ce qui comprend les GoPro des trois techniciens binauraux, la caméra 360 au centre de la régie, et la caméra en backstage qui filmera la régie technique de la captation vidéo et du son.
Un making-of sera aussi réalisé, afin de pouvoir montrer la mise en place de l’événement et les dessous de la technique.
Ce qui fait un total de huit vidéos avec des contenus différents, qui seront publiées sur les différents réseaux et sur une chaîne YouTube. Le tout sera aussi mis sur la plateforme internet interactive, qui permettra aux visiteurs de sélectionner les points de vue en direct tout au long du concert.
 
  • D) Backline artistes :

Le terme “Backline” correspond à tout le matériel concernant les musiciens, leurs instruments en quelque sorte. Le matériel fourni par les artistes Marino et Dites Safran sera tout simplement deux ordinateurs avec un logiciel de création musicale, ainsi que des platines vinyles. Ces deux stations seront équipées du logiciel Ableton Live. Pour accompagner ces deux ordinateurs, il va nous falloir acheter deux contrôleurs AKAI APC40, qui permettront de manipuler le logiciel Ableton beaucoup plus facilement, et ainsi donner un vrai atout par rapport à la composition en direct. Sans ces contrôleurs, les musiciens seraient obligés de manipuler Ableton à la souris, et donc d’oublier une bonne partie de la création dite “en direct”, ce qui ressemblerait irrémédiablement plus à un DJ Set classique, coupant court à toute créativité momentanée et spontanée.

Le deuxième et dernier investissement est le plus important. Il s’agit d’un ordinateur aux puissantes caractéristiques techniques, qui permettra de faire tourner le logiciel SPAT REVOLUTION. Ce logiciel est au coeur du projet, étant celui qui va permettre de spatialiser les flux sonores qui seront envoyés par les artistes. Ce logiciel spatialisera en direct les flux audios des artistes, et fera la conversion en binaural pour la diffusion sur Facebook/YouTube. Sans ce logiciel, il est impossible de spatialiser correctement ces sources, et cela ne permettra pas d’avoir le rendu immersif escompté. Or, pour faire tourner sans accrocs ce logiciel, il est plus que nécessaire d’avoir un ordinateur puissant, qui ne crashera pas pendant la représentation. Pour cela j’ai visé un ordinateur portable ASUS, normalement utilisé pour du jeu vidéo en très haute résolution ou du design graphique.
 
  •  Le futur du projet EXPAND 360
 
  • A) La vocation de continuer :

Ce projet a pour objectif de perdurer. Il serait en effet assez triste que tous les efforts mis en place pour monter cet événement ne soient relégués qu’au rang de souvenir après la restitution du projet. Il est donc prévu (et cela à même d’ores-et-déjà commencé) de contacter différentes salles, productions, festivals, etc...afin qu’EXPAND 360 puisse perdurer, et jouer son spectacle un peu partout afin de diffuser le plus possible les technologies immersives auprès du grand public. Ces organismes seront invités à venir sur place le 5 mars pour se rendre compte de l’ampleur du projet, et s’ils en sont indisponibles la retransmission vidéo jouera pleinement son rôle auprès d’eux ! Le label 44 Tours Records - où les artistes Marino et Dites Safran ont déjà signé - va grandement nous aider dans cette tâche, étant déjà en contact avec un bon nombre d’organismes de musiques électroniques
 
  • B) Les demandes en festival :

Nous allons présenter le projet auprès de ces festivals, les sachant déjà intéressés par le style de musique et la démarche artistique :
- Tout d’abord le célèbre festival nantais Scopitone, spécialisé dans la musique électronique et les arts numériques. Le label 44 Tours Records connaissant tout particulièrement bien les organisateurs, il est donc fort possible que le projet soit exporté sur ce festival dès septembre 2022.
- Les festivals brestois, avec Astropolis, Le Grand Bain, dont les organisateurs sont des anciens de la formation ISB, ou encore Sonic Pro Brest avec lequel CLIP a déjà travaillé à plusieurs reprises.
- Et en dernier lieu le nouveau et déjà pourtant très réputé Positive Education Festival de Saint-Etienne, festival de musique électronique dans les anciennes manufactures d’armes. Festival avec lequel je suis en très bon contact, étant originaire de là-bas et ayant déjà travaillé plusieurs fois avec eux.
 
  • C) Les demandes auprès des lieux de la ville de Brest :

Il y a un certain nombre de célèbres lieux brestois dans lesquels ce projet pourrait s’inscrire, et ce sous différentes formes. Tout d’abord les Capucins ou la Passerelle, ou le projet pourrait y être présenté sous sa forme complète de concert, ou alors sous forme d’une exposition, où l’on pourrait être transporté dans le spectacle à l’aide d’écrans et de casques, et où le spectateur pourrait à sa guise changer de point de vue entre les artistes, les techniciens, et même les gens de la foule grâce au système binaural greffé sur des techniciens placés dans le public.
Le projet sera aussi présenté à la programmation de la Carène, bien évidemment, avec qui nous sommes déjà en contact grâce à Gaëlle Kerrien, coordinatrice du Crous, qui connaît bien l’équipe de la salle.

D’où est venue l’idée de ce projet

La création de cet événement m’a été inspiré par l’artiste de musique électronique Molécule, qui a proposé toute une partie de sa dernière tournée dans ce format à 360° : Molécule Acousmatic 360 (je recommande vivement son live dans le noir à La Cigale afin de se donner une idée). EXPAND 360 aura la même configuration sonore, avec les artistes au centre du public, et une “couronne” d’enceintes qui enveloppera les spectateurs. En plus de cela, je veux donc installer dans cette mise en place une scénographie lumière et vidéo bien plus présente, qui accentuerait l’effet immersif général. Les artistes du projet seront Marino et Dites Safran, deux passionnés de musique électronique, de l’association Hyperfréquence.

Quel est le public visé par ce projet

Je veux vraiment rendre l’événement live le plus accessible possible auprès des étudiants, avec un tarif gratuit et des places exclusivement disponibles au service culturel de l’UBO, mais aussi auprès d’un public brestois plus généralement. J’ai une réelle volonté de donner l’opportunité à quiconque de découvrir le son spatialisé à 360°, et les subventions pour ce projet ont un énorme intérêt concernant les prix de la place. Pour prendre un exemple, le projet dont je m’inspire (Molecule Acousmatic 360) vendait des places dans les SMAC de France à 30€ en moyenne. D’autre part, le fait qu’il y ait une transmission en direct de l’évènement, ainsi qu’une diffusion en aval permettra là aussi de pouvoir faire découvrir ce genre de spectacle à n’importe qui tombant sur le live ou sur les vidéos YouTube. La plateforme internet interactive donnera un réel aspect ludique à l’événement, et cela bien après la diffusion en direct. Ces différents supports seront aussi diffusés via le réseau des associations étudiantes brestoises, ce qui permettra à de nombreuses personnes de découvrir le projet et les intentions derrière celui-ci.
J’ai aussi contacté l’association des étudiants de la santé de Brest, les Pilidous. Ils viendront tenir un bar de boissons softs, ainsi qu’un stand de crêpes pour restaurer le public assoiffé et affamé ! Les revenus générés par ces ventes seront redistribués en cadeaux et activités pour les enfants hospitalisés à travers tout le Finistère.
Dans un second temps, on ouvrira les places du concert au reste de la population brestoise, avec un prix unitaire de la place à 5€. Ces places pourront être réservées sur la plateforme Helloasso, ou achetées sur place si l’événement n’affiche pas complet le jour J.
Le rayonnement auprès des étudiants ne se passera pas uniquement du côté du public, mais aussi du côté de l’organisation générale, composée à grande majorité d’étudiants, et de trois facultés différentes (Brest, Paris et Lyon !) .